FESTIVAL DU FILM DOCUMENTAIRE

 > Programme 2019

> La Médiathèque du Grand Narbonne : 14h00 à 16h00

Les oubliés de Laninca

55' - 2018

Réalisé par Pierre-Jean Micaelli - Produit par Topi Pinnuti & CISM

Ce documentaire porte sur la découverte archéologique majeure des trente dernières années en Corse. En effet, des spéléogues du Club Bastiais / Topi Pinnuti découvrirent en 2015 des sarcophages de type monoxyle datant de - 3 200 ans.

Ce documentaire présente cette découverte, le travail des spéléologues et des archéologues lors des trois campagnes de fouilles successives.

Le refuge oublié

52' - 2019

Réalisé par David Geoffroy - Une coproduction : Court-jus Production - Inrap - France Télévisions - Avec le soutien du Ministère de la Culture (SRA - DRAC Normandie), du Conseil départemental du Calvados et de la Commune de Fleury-sur-Orne

En périphérie de Caen, des archéologues étudient une vaste carrière souterraine. Chaussures, bijoux, pièces de monnaie, lampes... des milliers d’objets, jonchent le sol : les vestiges oubliés par les centaines de civils réfugiés sous terre pour se protéger des bombardements alliés, lors du débarquement de 1944. 

En juin 1944, Yvette Lethimonnier a douze ans, lorsqu’elle se réfugie avec sa famille et plusieurs centaines de personnes, dans ce vaste souterrain.

Aujourd’hui, Yvette est de retour dans ce refuge. Aidée par des archéologues, elle redescend dans la carrière, à plus de 20 mètres sous terre. Tandis qu’elle replonge dans cet univers souterrain, ce sont ses souvenirs qui refont surface. Yvette est venu faire la paix avec un passé encore douloureux. Pour les archéologues, le témoignage d’Yvette est extrêmement précieux.

Please reload

En présence d'un membre de l'équipe
En présence du réalisateur

> La Médiathèque du Grand Narbonne : 16h30 à 18h00

Guedelon II - Une aventure médiévale

91' - 2018

Réalisé par Bianca Zamfira - Une coproduction Arte France - INRAP - LION TV LTD

En Bourgogne, depuis plus de vingt ans, des archéologues et des artisans bâtissent le château fort de Guédelon selon les techniques et les matériaux du Moyen Âge. Ce documentaire propose une nouvelle exploration de cet incroyable chantier et en dévoile des phases inédites.

Plus grand site d’archéologie expérimentale au monde, le chantier du château médiéval de Guédelon, en Bourgogne, qui s’effectue avec des outils, des matériaux et des techniques du XIIIe siècle, entre dans sa 22e année. Au fil des saisons, il aura offert aux "œuvriers", comme se nomment eux-mêmes les artisans qui y officient avec l'aide des archéologues, de s’approprier les savoir-faire des bâtisseurs du Moyen Âge. Un public nombreux – 300 000 visiteurs en 2017 – vient admirer sur le chantier la virtuosité de ces tailleurs de pierre, charpentiers ou forgerons capables de transformer le grès de cette ancienne carrière et le bois de chênes d’une forêt voisine pour élever un imposant ouvrage fortifié. Aventure humaine grandeur nature, la construction rassemble une quarantaine d’artisans, épaulés par des centaines de bénévoles, et par un comité scientifique constitué d’archéologues et d’historiens.

Grands défis 

En 2015, Guédelon : renaissance d’un château médiéval, déjà coproduit par ARTE et l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), offrait une première immersion au cœur du site. Le temps d’une saison, cette nouvelle exploration dévoile des phases inédites du chantier et présente une vue d’ensemble du bâti sorti de terre grâce à de spectaculaires images aériennes. En partenariat avec le site expérimental allemand de Campus Galli dans le Bade-Wurtemberg, où se construit un monastère carolingien, les bâtisseurs de Guédelon percent les secrets de fabrication des panneaux en parchemin qui obtureront les fenêtres de la chambre seigneuriale. En s’appuyant notamment sur une visite du château de Laval, les charpentiers et les scientifiques réfléchissent également à la meilleure technique pour concevoir la toiture de la tour de la chapelle. L’érection de la porte principale du château, entre deux tours, constitue quant à elle le dernier grand défi à relever avant la pose de la dernière pierre, prévue en 2023. Alors que le chantier de Notre-Dame de Paris porte à la connaissance du grand public des problématiques de conservation du patrimoine, l'archéologie expérimentale de Guédelon se révèle d'autant plus précieuse.

Please reload

> Salle du Ciné-Club MJC Narbonne : 20h00 à 22h00

Egypte, les temples sauvés du nil

90' - 2018

Réalisé par Olivier Lemaitre - Produit par SEQUANA MEDIA / Film sous le patronage de l’Unesco / Soirée labellisée par la Chaîne Histoire

 

Ce film croise les traces des pharaons de Ramsès II à Cléopâtre jusqu’aux Romains et l’histoire mouvementée de leurs temples jusqu’à leurs sauvetages. Grâce à une mobilisation internationale inédite, découvrez un patrimoine exceptionnel sauvé au prix d’un déplacement « pharaonique ».

De retour du sud de l’Egypte, des voyageurs rapportaient l’existence de temples entre le désert nubien et le Nil. De majestueux colosses de pierres émergeant des sables en gardaient la porte et les secrets. Pendant des siècles, Abou Simbel, Dendur, Amada et d’autres monuments seront victimes de pilleurs, de tremblements de terre, de l’avancée du désert et d’inondations, pour finalement risquer de finir engloutis au XXème siècle. En 1954, l’annonce de la construction d’un barrage va menacer toute la Nubie et plus de 20 sanctuaires antiques. Certains temples seront démontés dans l’urgence et réinstallés sur des iles artificielles, d’autres même expédiés à l’étranger comme à Madrid, Turin ou encore à New-York. Des anciens des chantiers témoignent des conditions de travail pendant les opérations et des archives révèlent d’ingénieux plans de sauvetage expliqués en animations 3D.

Please reload

En présence du réalisateur

© 2019 par ARKAM. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now