FESTIVAL DU FILM DOCUMENTAIRE

 > Programme 2020

Le festival du film documentaire RAN 2020 aura lieu intégralement en ligne.

Prix du Public

Entièrement gratuite, du 2 au 8 novembre, les films seront disponible en ligne,

via un lien de visionnage grâce au bouton  :

​​

> Théâtre +Cinéma scène nationale du Grand Narbonne : 20h

NOS MONDES DISPARUS

88' - 2019

Réalisé par Alexis de Favitski - Produit par ZED

Cinq fois, la Terre a connu l’apocalypse. Des cataclysmes qui ont balayé toute forme de vie, ou presque. À chaque fois, une poignée d’espèces est parvenue à survivre, donnant naissance à un monde nouveau. À quoi ressemblaient ces mondes disparus ? Quelles catastrophes les ont fait disparaître ? Comment nos lointains ancêtres sont-ils parvenus à survivre aux cinq extinctions de masse que la Terre a subies, jusqu’à engendrer le monde que l’on connaît aujourd’hui ? Mêlant images de synthèse du monde animal et végétal des temps anciens, effets spéciaux et tournage, Nos Mondes Disparus revient sur les cinq périodes d’extinction massive de la vie sur Terre, permettant ainsi l’apparition de l’espèce humaine. À l’heure d’une sixième extinction de masse annoncée par la communauté scientifique comme imminente - et cette fois provoquée par l’Homme - ce film offre une mise en perspective percutante de l’existence humaine à l’échelle de l’histoire de la planète.

En présence du réalisateur

> COMPÉTITION FILM DOCUMENTAIRE - PRIX DU PUBLIC

QUÉRIBUS, TRAVAUX DE RESTAURATION

24'31 - 2019

Réalisé par Philippe Benoist - Produit par Images Bleu Sud

Durant 6 mois, Axes & Sites, entreprise de restauration spécialisée dans le patrimoine, a effectué des travaux de consolidation et de sécurisation du château de Quéribus

En présence du réalisateur

AINSI PARLE TARAM-KUBI, CORRESPONDANCES ASSYRIENNES

46'30 - 2020

Réalisé par Vanessa TUBIANA-BRUN - Produit par MSH Mondes - CNRS (USR 3225)

Il y a environ 4 000 ans, des marchands Assyriens ont établi un comptoir commercial dans l’ancienne ville de Kaneš, en Anatolie centrale. Ils venaient d’Aššur, au nord de la Mésopotamie. On connaît leur histoire grâce aux tablettes d’argile sur lesquelles ils écrivaient, et qui ont résisté à l’épreuve du temps : plus de 22 500 tablettes cunéiformes ont été découvertes en Turquie, sur le site archéologique de Kültepe. Que faisaient ces tablettes mésopotamiennes en Anatolie et que nous apprennent-elles ? La voix de Tarām-Kūbi, une femme assyrienne qui correspondait avec son frère et son époux installés à Kaneš, nous fait remonter le temps.

En présence de la réalisatrice

LES DERNIÈRES HEURES DE POMPÉI

90' - 2019

Réalisé par Pierre Stine - Produit par Gédéon Programmes

​En 2018 et 2019, une fouille sans précédent depuis 70 ans, s’est déroulée à Pompéi, dans un quartier de la ville romaine encore sous les cendres volcaniques de l’éruption de 79. Les archéologues du Parc Archéologique de Pompéi, dirigés par le Professeur Massimo Osanna, vont mettre au jour une rue et plusieurs maisons, contenant des fresques aux couleurs éclatantes, des mosaïques exceptionnelles, des objets raffinés, des inscriptions, dont l’une donne une nouvelle datation pour l’éruption, mais aussi les corps d’une quinzaine de victimes, hommes, femmes et enfants. Les informations précises récoltées par les scientifiques sur le terrain, et les analyses ADN des corps découverts, leur permettent de déterminer qui étaient ces pompéiens, leurs liens familiaux, de reconstituer l’architecture de leurs maisons, leur vie quotidienne, et les conditions de leur mort pendant l’éruption. Ce film suit au jour le jour les découvertes exceptionnelles réalisées par les archéologues, et entrelace aux séquences documentaires spectaculaires, des reconstitutions en fiction qui retracent les dernières heures des habitants du quartier, telles que les imaginent les scientifiques.

36 000 ANS D’ART MODERNE

52' - 2019

Réalisé par Manuelle BLANC - Produit par Folamour Productions

Ce documentaire révèlera combien l’art pariétal a inspiré les plus grands artistes du 20ème siècle, faisant surgir du fond des âges et des cavernes, des oeuvres d’une esthétique et d’une maîtrise technique sidérante. La découverte des premières grottes – Altamira en 1879, Lascaux en 1940 – a lieu en même temps que les grandes révolutions de l’art moderne, bouleversant ainsi la chronologie de l’histoire de l’art elle même.

En présence de la réalisatrice

LES PEINTURES RUPESTRES DE LA MAMILIHPAN

44' - 2020

Réalisé par Daniel Saint-Jean - Produit par l'Association Alabama

La forêt amazonienne de Guyane, non loin des mythiques monts Tumuc Humac, reste mystérieuse et méconnue. Lors des veillées dans les villages du Haut Maroni, en Pays Wayana, l’histoire se transmet oralement évoquant les légendes peuplées d’animaux et de lieux sacrés restés secrets. Les anciens évoquent des peintures laissées sur la roche, mais le chemin pour s’y rendre semble oublié. En 1995, François Susky qui pilote son Cessna 185, avec lequel il ravitaillait les villages isolés survole la Mamilihpan. Fasciné par cet inselbergh il décide de monter avec trois Amérindiens dʼAntecume Pata la première expédition dans cette zone « interdite » par arrêté préfectoral. Sur la roche le groupe découvre des peintures. A son retour Susky signale au Service Régional dʼArchéologie sa découverte et en 1996, deux expéditions d’archéologues sont organisées pour authentifier cette découverte. Pas moins de 135 peintures rupestres sont recencées. Des motifs que l’on retrouve sur les ciels de case que réalise Aïmawalé Opoya, le Chef du village de Talwen sur le Haut Maroni.
Ce dernier part avec l’association Alabama que préside Eric Pellet pour retrouver la route qui mène aux peintures rupestres. Une expédition avec passages de sauts et marche en forêt profonde qui est pour Aïmawalé Opoya, l’occasion d’initier son jeune fils à la vie selon la tradition et lui permettre la connaissance des peintures. Une transmission que son grand père et son père père avaient fait avec lui. 
Le site de la Mamilihpan est le seul site de peintures rupestres connu à ce jour sur tout le plateau des Guyanes.

En présence du réalisateur

ATTILA, L’ÉNIGME DES HUNS

90' - 2020

Réalisé par Laurent Portes - Produit par Pernel Media - Co-production : ITV Studios

Au Kazakhstan, des archéologues ont découvert un immense complexe funéraire Hun, l’un des très rares vestiges huns retrouvés à ce jour. Le site date de l’époque du règne d’Attila, célèbre roi des Huns, qui a conduit son armée à travers l’Europe pour envahir l’empire Romain … 

Pourquoi ce site est-il aussi riche et démesuré ? Quelles nouvelles informations révèle-t-il sur le peuple Hun ? Pourrait-il cacher le tombeau disparu d’Attila ?

L'Art Rupestre en Campos Gerais - ep 2 - ( Série : L'endroit avant moi )

59' - 2020

Réalisé par Karla Nascimento - Produit Ampler (Bresil)

"O Lugar Antes de Mim" est une série télévisée documentaire qui propose la diffusion et l'appréciation conséquente du patrimoine matériel, en particulier des sites archéologiques à travers des ressources audiovisuelles. Le deuxième épisode de cette saison, aborde l'art rupestre de Campos Gerais en grès dans le Second Planalto Paranaense.

Plusieurs sites archéologiques ont été visités, avec des roches sédimentaires qui se sont transformées depuis plus de 130 millions d'années, depuis la séparation de l'Afrique avec l'Amérique du Sud. Les fouilles et études déjà menées dans cette région ont scientifiquement confirmé la présence humaine depuis plus de 8 000 il y a des années. Une partie de la région était autrefois le fond de l'océan et, aujourd'hui, elle a une beauté panoramique incomparable, avec des canyons, des cascades, des cascades, des dalles, des grottes, des crevasses et des abris.

LE PACTE GAULOIS

30'27 - 2020

Réalisé par Sébastien Duhem - Production Associative

-57 avant JC, les tensions entre certains peuples de Gaule et l'armée de César grandissent. Un voyage initiatique va plonger le fils d'un chef de tribu dans les entrailles de la culture gauloise. Nous suivront une troupe menée par son chef, Catucaros, son fils Uertragos, l'érudit, Lugulcos ainsi que leurs gardes du corps et serviteurs vers la tribu voisine en pleine détresse. Qu'est il arrivé à la tribu voisine ? S'allieront-t-ils contre César ? Qu'adviendra-t-il du jeune Uertragos en pleine émancipation ?

En présence du réalisateur

D'OCRE ET DE SUIE

20' - 2020

Réalisé par Romain Grésillon - Produit par Les films de l'Autre Cougar

Il y a 19 000 ans. Jugé responsable d’un accident de chasse qui aurait pu coûter la vie à un enfant, un homme est exclu de sa tribu, et trouve refuge dans une grotte à proximité du campement.

REVELATIONS SUR LES MANUSCRITS SECRETS DE LA MER MORTE

90' - 2019

Réalisé par Jamie Wiggins - Produit par Windfall Films

Mis au jour entre 1947 et 1956, les manuscrits de la mer Morte, aussi appelés manuscrits de Qumran, sont un ensemble de parchemins et de fragments de papyrus principalement rédigés en hébreu, en araméen et en grec. Datés entre le IIIème siècle av. J.-C. et le 1er siècle apr. J.-C. ils sont composés de 100 000 fragments répartis en 870 manuscrits différents. Cette découverte majeure, qui a bouleversé le monde scientifique, a ainsi permis de découvrir le plus ancien manuscrit hébreu complet : le Livre d'Isaïe. Mais que racontent réellement ces manuscrits ? A qui pouvons-nous les attribuer ? Ont-ils vraiment été écrits par une secte dissidente juive appelée Esséniens ? Qui en étaient les gardiens et quels sont les liens qui les relient avec les insurgés retranchés dans la forteresse de Masada ? Existent-ils vraiment de faux manuscrits dans les musées comme certains experts le pensent ? Grâce aux dernières technologies mis à notre disposition, nous allons remonter dans le temps pour tenter de découvrir les mystères qui se cachent derrière ces écrits et ainsi pouvoir révéler leurs secrets.

> COMPÉTITION FILM COURT - PRIX DU PUBLIC

14h00 - SUR LES TRACES DES PREMIERS PEINTRES D'AFRIQUE

8'55 - 2019

Réalisé par Pierre de Parscau - Produit par CNRS images

Dans le sud-ouest Zimbabwe, le massif des Matopos regorge de grottes ornées de peintures rupestres. Depuis 2017, une équipe franco-zimbabwéenne de spécialistes de l'art pariétal s'associe à des archéologues pour tenter de dater ces œuvres préhistoriques et d'identifier les techniques picturales employées : c'est le projet MATOBART. Pour cela, ils analysent les outils, cordes et vestiges de parois découverts dans la grotte de Pomongwe, l'une des plus riches de la région, et mettent à jour des dessins aujourd'hui invisibles à l’œil nu. Certaines peintures s'avèrent être superposées, signe que des artistes de différentes époques se seraient succédé. L'équipe tente de reconstituer la chronologie de ces peintures en analysant leurs pigments. Une nouvelle question se pose : les savoir-faire ont-ils évolué d'artiste en artiste ? Pendant ce temps, les archéologues étudient le sous-sol de la grotte de Pomongwe afin de dater les pigments trouvés sur différentes couches de sédiments.

14h15 - LES MAYAS ÉTAIENT DES PLOUCS

 

5'41 - 2019

Réalisé par Christophe Gombert - Produit par CNRS images

Zeste de Science, la chaîne Youtube du CNRS, aborde la recherche scientifique sous tous ses aspects, démontrant que les faits scientifiques les plus complexes peuvent être explicités en moins de cinq minutes et que l'étude rigoureuse des événements les plus anodins du quotidien peut contribuer à des avancées technologiques de premier ordre. Episode 26 : En 2018, une collaboration internationale de scientifiques a entrepris de cartographier la surface au sol sur plus de 2000 km carré en zone Maya à l’aide de la technologie LIDAR (light detection and ranging). Une technologie d’imagerie qui permet d’enregistrer les microreliefs du sol à l’aide d’un laser embarqué dans un avion ou drone. Une équipe Franco-Guatémaltèque a étudié plus particulièrement les modèles numériques de terrain obtenus sur le site de Naachtum. Les chercheurs ont ainsi pu observer de nombreux vestiges jusque-là inconnus, qui témoignent d’une forte densité de population sur l’ensemble de ce territoire, ainsi qu’une exploitation intensive des terres agricoles et un important réseau routier. Des découvertes qui vont à l’encontre de la vision de l’archéologie classique, donnant ainsi une vision nouvelle de la société Maya.

En présence d'une membre de l'équipe

8'19 - 2019

Réalisé par Pierre de Parscau - Produit par CNRS images

Le site préhistorique de Sterkfontein en Afrique du Sud présente une concentration exceptionnelle de fossiles d'hominines anciens. C'est dans l'une des grottes du site qu'a été découvert le squelette presque complet d'un australopithèque, depuis surnommé Little Foot. Un fossile exceptionnel car complet à plus de 95% et vieux de 3,7 millions d'années. Une datation nouvellement établie par Ron Clarke, le découvreur de Little Foot, grâce aux analyses géologiques et stratigraphiques du géomorphologue Laurent Bruxelles. C'est le plus vieux squelette d'hominine trouvé à ce jour, faisant du site de Sterkfontein l'un des berceaux de l'humanité. A l'université de Wits à Johannesbourg, le professeur Ron Clarke et son équipe continuent d'étudier Little Foot. Ils ont ainsi pu déterminer qu'il s'agit d'une femelle âgée d'une trentaine d'années, de petite taille appartenant à l'espèce Australopithecus prometheus. Les avancées technologiques permettent d'analyser en profondeur son squelette. La paléoanthropologue Amélie Beaudet a ainsi pu réaliser à l'aide d'un scanner micro-tomographique, une modélisation 3D très détaillée de son crâne afin d'étudier la structure de son cerveau.

14h45 - DANS LES PAS DE LITTLE FOOT

15h00 - LALIBELA, LA CITEE CREUSEE DANS LA ROCHE

7'31 - 2020

Réalisé par Nicolas Baker - Produit par CNRS images

Onze églises taillées dans la roche , des siècles d’histoire et des mystères qui restent entiers… un ambitieux programme de recherche tente de comprendre le passé complexe de Lalibela, le plus grand site chrétien d’Afrique, situé en Ethiopie. Des études qui serviront également à préserver ce patrimoine fragile pour les générations futures.

15h15 - LES STELES OUBLIEES D'ETHIOPIE

7'22 - 2019

Réalisé par Nicolas Baker - Produit par CNRS images

Une équipe d'historiens et d'archéologie a enfin trouvé les sources permettant retracer l'histoire oubliée du Moyen-âge éthiopien. Partez à la recherche de stèles funéraires musulmanes qui se retrouvent, contre tout attente, au coeur de ce qui était le centre du christianisme éthiopien du Xe au XIIIe siècle.

15h30 - ROQUEMISSOU - PLONGÉE DANS LA PRÉHISTOIRE DU CAUSSE

 

7'47 - 2020

Réalisé par François Daniel et Loïc Espinasse - Produit par Archeovision Productions - Archéopôle

La commune de Gages-Montrozier, en Aveyron, abrite un site fréquenté par l’Homme depuis plusieurs millénaires. Niché contre la falaise séparant le Causse Comtal du Lévézou, l’abri sous roche de Roquemissou livre un passé archéologique rare et passionnant. Étudié entre 1982 et 1991 par Gaston-Bernard Arnal, le site est fouillé depuis 2012 par Thomas Perrin, archéologue et chercheur au CNRS de Toulouse. Roquemissou a connu de récurrentes allées et venues de l’Homme, alternant des phases d’occupation et d’abandon du Paléolithique final (12000 - 9000 av. J.-C.) jusqu’à la fin du Néolithique (2200 av. J.-C.). Cet abri préhistorique offre ainsi un témoignage exceptionnel sur les derniers chasseurs-cueilleurs de l’intérieur des terres et les premiers paysans issus des côtes méditerranéennes. Réalisé dans le cadre de l'exposition temporaire "Roquemissou - Plongée dans la Préhistoire du Causse" qui présente les résultats des recherches en cours, ce court-métrage documentaire retrace l’histoire de ce site et de son environnement sur le temps longs.

15h45 - PIERRETTE EN TERRE ANIMALE

12'54 - 2020

Réalisé par Thomas Cirotteau et Eric Pincas - Produit par Little Big Story

Pierrette, jeune femme néandertalienne, part en quête d’une plante médicinale pour soigner son enfant. Mais cette plante rare pousse loin de son campement, dans un lieu que ses semblables nomment « les eaux calmes ». S’aventurant en terre animale, la jeune mère se lance dans une opération survie. Car elle doit rester sur ses gardes dans ce vaste territoire

En présence du réalisateur et du scénariste

> Salle des Synodes – Palais-musée des Archevêques : 16h00

(Projection film hors compétition)

Restitution de l’atelier stop motion animé par Aude Larmet, réalisatrice, auprès d’une classe du collège Georges Brassens de Narbonne.

En présence de la réalisatrice

NEPTUNE (sous réserve)

> Salle des Synodes – Palais-musée des Archevêques : 19h00

Soirée de remise des prix

(Re)peindre les grottes

BD-concert avec Troubs et David Prudhomme, auteurs et dessinateurs de BD, Thierry Gomar, compositeur et percussionniste, et Carole Hémard, chanteuse.

Palmarès et remise des prix des différentes compétitions du festival :

-Prix Films d’archéologie : Grand Prix Paul Tournal, Prix du jury, Prix du public, Prix des lycéens et Prix des collégiens

-Grand Prix du livre d’archéologie

-Prix de la BD d’archéologie.

Trophée réalisé par la

sculptrice narbonnaise

Brigitte Privat

Trophée 2020 réalisé par Moulage d’Art Brigey.

Les Rencontres d'Archéologie de la Narbonnaise sont organisées par Arkam.

RESTONS EN CONTACT

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

© ARKAM, 2020.